You are currently browsing the tag archive for the ‘supermarché chinois’ tag.

Petite épopée que celle de trouver le GRAND supermarché des frères Tang ! Près de la place d’Italie, on tombe facilement sur la version petit format, Tang Frères 2. Ne vous laissez pas avoir !

Car cette version paraît édulcorée à côté du magasin originel, tentaculaire, qui vous envoie directement en terres inconnues. Mais pour cela, il ne faut pas se contenter de « frôler » le quartier chinois en pénétrant chez Tang Frères 2. Laissez-le sur votre route, chevauchez votre plus beau vélib’ et poursuivez sur l’avenue de Choisy, loin, loin dans le 13e. Puis bifurquez rue de la Vistule pour atterrir avenue d’Ivry. Vous y voilà… Attention, il y a encore un piège : derrière ce tableau de petites annonces, un autre petit Tang frères (les fourbes !)

Ignorez-le de votre plus belle moue, et tel le fin connaisseur, parcourez une dizaine de mètres, passez le portail, puis pénétrez dans l’antre originel. Celui qui vous perdra.

Conseil number one : jamais tu ne viendras sans ta petite liste de courses. Sans ça, la frustration risque de faire capoter toute l’opération ! Comment choisir, comment cuisiner ces produits que l’on n’a pas l’habitude de côtoyer ? Nous, on a opté pour les recettes de Bo bun et de nems, et tout acheté en conséquence. Du coup, ça pose un peu les choses et l’on sait mieux vers quoi se tourner (quoique, on peut malgré tout tourner sur soi-même un moment).

Conseil number two : vas-y lecteur, lâche-toi ! Ce n’est pas parce qu’on vient avec une liste d’ingrédients à trouver qu’il faut la respecter au pied de la lettre ! Envie de goûter ces petits pois secs au wasabi ? Vas-y ! (c’est trop bon !) Envie de tester -quelle folie- les petits anchois secs assaisonnés aux herbes ? Fais-toi plaisir ! Les rayons de soupes individuelles à 40 centimes, à l’entrée, sont une autre grosse source de dilemme : comment choisir ??? L’instinct, y’a que ça qui peut vous aider je crois.

Une bonne touche d’exotisme en plein Paris, l’occasion de tester des recettes originales, de découvrir un quartier, les Olympiades, qui ne ressemble en rien au Paris Haussmannien : les raisons de fréquenter Tang Frères ne manquent pas. En plus, les prix sont franchement bas.

Truc utile : Pour des recettes asiatiques faciles à réaliser et -ce qui ne gâche rien- très bonnes à déguster, je vous conseille les Basiques de la cuisine asiatique, paru dans la collection Marabout. Un très chouette livre !

Supplément crânerie : En fait, l’affaire n’est pas du tout tenue par les frères Tang… mais par les frères Rattanavan, ils sont deux et s’appellent Bou et Bounmy. Ces deux hommes, chinois, sont originaires du Laos. Aujourd’hui, en plus des supermarchés, ils proposent une chaîne « Tang Gourmet », sorte de Mc Do chinois sous forme de self, et aussi un bouquet satellite de télés chinoises qui se nomme « La Grande Muraille ».

Paris en Livres

Cliquez sur le livre pour le retrouver chez Amazon

Lire l'article ici

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 14 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :